L'alimentation du chat

chat03Les chats, tout comme les chiens, sont des carnivores. Cependant, il existe des différences significatives entre les chats et les chiens. Il faut savoir notamment que le régime BARF est déconseillé pour les chats. Les chats doivent être nourris avec le régime Raw Feeding.

Généralités

Premièrement, les chats doivent manger de la nourriture fraîche. Les chats n’ont pas les moyens métaboliques pour digérer la viande faisandée ou pour se débarrasser des sous-produits toxiques. Au contraire, ils ont évolué et acquis un sens du goût et de l’odorat très spécifiques qui les empêche de manger quelque chose qui ne serait pas frais. Ceci explique en partie le côté « difficile » du chat.

D’un point de vue évolutionniste, ils sont difficiles pour de bonnes raisons. Lorsqu’on nourrit ses chiens avec une alimentation à base de viande crue, cela signifie que toute la viande doit être fraîche. Bien sûr, la viande peut être congelée et décongelée, mais les chats ne devraient jamais être nourris avec de la viande faisandée. Gardez cette dernière pour les chiens.

Deuxièmement, il est hautement recommandé qu’un chat mange tous les jours. Il n’est pas sage de faire jeûner un chat pendant plus de 24 heures, et spécialement si le chat est trop gros. A cause de leur métabolisme unique, les chats peuvent souffrir d’une hépatite lipidique s’ils ne reçoivent pas les quantités nécessaires de nourriture. Ainsi, lors du passage à une nourriture crue, il faut faire attention à ce que le chat mange quelque chose chaque jour, même si cela signifie mélanger de la nourriture industrielle à la viande crue afin que le chat mange.

Troisièmement, les chats n’ont pas la capacité de créer de la taurine à partir de la méthionine et de la cystéine. Cela signifie que le chat doit ingérer suffisamment de taurine afin de pallier à ses besoins en taurine. L’excellente nouvelle c’est que la taurine est présente dans toutes les viandes, spécialement dans le cœur de bœuf. En nourrissant un chat avec de la viande crue, le chat devrait recevoir la forme de taurine la plus biodisponible par le biais de sa nourriture. Il y a cependant une condition à cela : ne hachez pas la viande. Hacher la viande augmente la surface de la viande et cette dernière est ainsi plus exposée à l’air. Cela conduit à l’oxydation de la taurine et, par conséquent, à une diminution de la taurine disponible pour le chat. De plus, hacher la viande crée un environnement parfait pour le développement de bactéries, et les bactéries utilisent également la taurine de la viande, ce qui, à nouveau, fait diminuer la quantité de taurine disponible pour le chat. Ainsi, si vous nourrissez votre chat avec de la viande crue hachée, il ne recevra pas toute la taurine nécessaire à son développement, comme c’est le cas du groupe de chatons nourris avec du lapin crû haché dans cette étude : http://www.winnfelinehealth.org/reports/role-of-diet.html. Si vous nourrissez régulièrement votre chat avec de la viande crue hachée (ce qui n’est absolument pas recommandé à moins que votre chat ne veuille absolument pas ou ne puisse pas manger d’os), il est alors recommandé de supplémenter sa ration avec de la taurine en utilisant soit du cœur de bœuf (non haché), soit un supplément de taurine que l’on trouve dans le commerce.

Nourrir un chat avec de la viande crue

Alors comment nourrir un chat avec de la viande crue ? Les chats peuvent manger la même nourriture crue que les chiens, simplement en portions plus petites et toujours fraîches. Ils peuvent manger du gibier, du poulet, de l’agneau, du bœuf, du porc, de la dinde, du canard, du poisson, de la chèvre, du chevreuil, du lapin, des souris, des rats, des œufs et des abats. Tout comme avec les chiens, vous devez vous efforcer de recréer la proie entière que votre chat mangerait dans la nature. Si votre chat est un chasseur chevronné, il vous suffira de supplémenter de temps en temps avec de la viande crue. Certains chats ne mangent pas la viande d’animaux qui ne sont pas typiquement leurs proies, ce qui exclut le bœuf, le chevreuil, l’agneau, etc. Cependant, cela ne signifie pas que ces viandes ne doivent pas être essayées. A l’inverse, certains chats changent d’avis à propos de certaines viandes une fois qu’ils commencent à manger de la viande crue fraîche. L'astuce est de continuer à donner des viandes différentes, même si cela signifie par exemple de mélanger du bœuf à du poisson. De plus, puisque le foie, le cœur et les rognons de bœuf constituent d’excellentes sources de nutriments, il est important que le chat apprenne à les manger.

Lorsque vous nourrissez votre chat, assurez-vous que la nourriture est a) fraîche, et b) tiède. La plupart des chats ne tolèrent pas la viande congelée ou trop froide. Le meilleur moyen de décongeler ou de réchauffer de la  viande crue est de la placer dans un sac en plastique hermétique (type Ziploc) et de le laisser tremper ans un bol d’eau tiède ou chaude pendant 10 minutes. N’utilisez pas de l’eau trop chaude qui risque de cuire l’extérieur de la viande. Ne mettez jamais un os dans un micro-ondes pour le décongeler. Le micro-ondes cuit la nourriture de l’intérieur vers l’extérieur et va cuire l’os pendant que la viande qui se trouve autour sera encore froide au toucher. L’os cuit sera alors cassant et pointu.

Le meilleur moyen de préparer la nourriture d’un chat est de la sortir du congélateur le soir d’avant, de la laisser décongeler dans le frigo pendant la nuit et de la réchauffer dans un bol d’eau chaude avant de la donner au chat. Vous devrez probablement changer l’eau du bol une ou deux fois si la viande est vraiment congelée, mais c’est très simple à réaliser. Soyez tout de même avisé que certains chats peuvent être très impatients, sauter sur le comptoir, attraper le sac, le trainer sur le sol et le déchirer pour manger la viande qui est à l’intérieur.

Quantités et fréquence

Nourrissez les chatons plusieurs fois dans la journée. Une fois qu’ils grandissent, passez à deux repas par jour. Soit vous vous pouvez nourrir votre chat adulte avec deux repas par jour, soit passer à un repas par jour. Cela dépend de votre chat et de vos préférences.

Donnez environ 2 à 3 % du poids du chat. Puisque les chats sont des animaux assez petits, gardez toujours à l’esprit combien son petit ventre peut contenir de nourriture en un repas. Vous pouvez parfaitement lui donner un gros repas un jour et un plus petit le lendemain.

La meilleure chose à faire est de surveiller le poids et la forme de votre chat. Si votre chat commence à être un peu trop maigre et que ses côtes commencent à trop saillir, augmentez la quantité de nourriture. Si votre chat vous semble trop gras, diminuez la quantité de nourriture. Vous allez rapidement savoir quels sont les besoins exacts de votre chat. Certains chats vous aideront puisqu’ils mangeront uniquement ce dont ils ont besoin et laisseront le reste dans leur gamelle. Si vous avez un chat comme ça, c’est parfait ! Laissez votre chat vous dire quand il est rassasié. Si vous avez un chat glouton, alors vous devrez surveiller les quantités qu’il ingère.

Où lui donner à manger et quelques autres trucs

Vous pouvez donner à manger à votre chat n’importe où. Vous pouvez le nourrir dans la cuisine, sur le lave-vaisselle, dans la salle de bains, sur le tapis, etc. Vous pouvez lui donner à manger dans une gamelle, bien que certains chats sortent leur nourriture de la gamelle avant de la manger. Beaucoup de propriétaires optent pour une feuille de plastique. Le chat peut ainsi sortir sa nourriture de la gamelle sans salir le sol. Avec cette technique, l’emplacement des ses repas est ainsi plus facile à nettoyer. La gamelle conserve toutefois son utilité, par exemple pour mélanger un œuf ou un peu de poisson en boîte avec la viande. Parfois, le chat peut utiliser la gamelle pour s’aider à manger, en plaçant l’os à moitié dans le bol, l’autre moitié restant en l’air, le rendant ainsi plus facile à manger.

Mettez une gamelle d’eau à disposition de votre chat. Vous noterez probablement que votre chat boit moins souvent qu’avant. C’est normal puisque la nourriture crue contient plus d’eau que les croquettes. De même, les chats ont évolué dans un environnement aride et ne boivent généralement pas beaucoup d’eau. Néanmoins, donnez-lui de l’eau et changez l’eau tous les jours. Pour les chats un peu réticents il existe une astuce qui consiste à présenter une alimentation à une température de 35°c/36°c pour la rendre plus appétante.

Comment faire le changement

Ils est hautement recommandé de visiter le site www.rawfedcats.org avant de changer le régime alimentaire de votre chat. Vous obtiendrez également de précieux conseils en vous inscrivant sur notre forum (http://www.barf.ch/phpBB3/index.php).

Certains chats sont bien connus pour être difficiles à habituer à une nourriture crue. Cela est dû à leur nature difficile et à l’extrême dépendance aux aliments commerciaux. Certains vieux chats préféreront la nourriture commerciale à la nourriture crue, même après avoir été nourris au cru pendant plusieurs années. Ils sont considérés comme des toxicos de l’alimentation commerciale. Ils sont dépendants des hydrates de carbone et des additifs et après en avoir mangé pendant si longtemps, leurs corps répondent automatiquement à tout ce qui sent ou ressemble à de la nourriture commerciale.

Chatons

Typiquement, les chatons sont plus faciles à passer au cru que les vieux chats. Pour faire la transition, offrez-lui simplement un morceau de viande sans os, comme de la poitrine de poulet. Assurez-vous que la viande soit légèrement plus chaude que la température ambiante. Laissez la viande sur le sol pendant un petit moment (pas plus qu’une heure) pour que le chaton puisse la découvrir, jouer avec, la goûter et, espérons-le, la manger. Si le chaton refuse de la manger et que vous savez qu’il a faim, essayer de répandre un peu de jus de thon sur la viande. La plupart des chatons goûteront la viande tout de suite et la mangeront rapidement.


chat04Donnez de la viande sans os pendant quelques jours afin que le chaton puisse s’habituer à manger de la nourriture crue. Ensuite, ajoutez un os facile à mâcher, comme une demi-poitrine de poule. La partie inférieure de cet os est très flexibles et devrait être facilement consommable. La partie supérieure est assez dure et il se peut que le chaton ne le mange pas. Si le chaton est très petit, vous pouvez essayer de lui donner une aile de poulet. Une fois que le chaton aura appris comment mâcher les os, il est cependant hautement recommandé de lui donner l’aile encore attachée à la poitrine afin que le chaton ne devienne pas trop glouton et essaie de d’avaler l’aile d’un seul coup. Vous pouvez également essayer de lui donner des cous de poulet. Au début, le chaton ne sera peut-être pas capable de le manger en entier et aura ainsi besoin de viande supplémentaire. Mais il devrait rapidement s’en sortir avec les os. Avant que vous ne vous en rendiez compte, votre chaton mangera des os avec aisance. Quand cela arrivera, il est conseillé de nourrir le chat avec des morceaux de viande assez grands pour qu’il doive véritablement travailler pour manger son repas.

Une fois que votre chaton sera habitué à manger de la nourriture crue, assurez-vous de commencer à introduire des abats. Vous pouvez d’abord essayer de lui donner un petit bout de foie ou de cœur. Si le chaton le refuse, aspergez la viande avec du jus de thon. Si le chaton n’en veut toujours pas, découpez le foie ou le cœur en petits morceaux et mélangez-le avec des miettes de thon en boîte. Le chaton devrait facilement manger ce mélange. Avec le temps, diminuez la quantité de thon et augmentez la quantité d’abats jusqu’à ce que le chaton mange les abats par lui-même. Votre chaton peut également vous surprendre et se mettre à lécher les abats de lui-même.

Commencez à introduire une grande variété de viandes avec le temps, afin que votre chaton soit habitué à toutes les sortes de viande. Les chats semblent tolérer la variété de viande bien mieux que les chiens, quoi que trop d’abats peuvent rendre leurs selles un peu molles. Si vous avez commencé avec du poulet, tentez d’ajouter un peu de dinde. Essayez d’autres abats, comme les cœurs de poulet, les foies de poulet, le cœur de bœuf, le foie de bœuf ou encore les rognons de bœuf. Ajoutez les abats un à un et lentement). Essayez de lui donner du porc au prochain repas, puis peut-être du bœuf ou de l’agneau. Si vous pouvez obtenir du lapin à un prix décent, alors essayez aussi le lapin. Vous pouvez toujours commencer par introduire une nouvelle viande en la hâchant, mais essayez de passer à des morceaux de viande entiers aussi rapidement que possible. Si vous vous sentez assez courageux, vous pouvez essayer de lui donner des souris entières ou des morceaux de lapins avec la fourrure.

Chats adultes

Passer un chat adulte au cru peut être problématique suivant le chat et suivant le temps qu’il a passé à manger de la nourriture commerciale. Il y a plusieurs choses que vous pouvez essayer.

Premièrement, si votre chat a de la nourriture a volonté, changez cette habitude tout de suite. Donnez deux repas par jour à votre chat à des heures fixes pendant 15 minutes à chaque fois. Commencez par trois repas par jour, puis passez à deux repas par jour. Un chat qui prend ses repas à heures fixes devrait être plus facile à passer au cru.

Regardez si votre chat mange des petits morceaux de poitrine de poulet comme récompense. Si tel est le cas, cela signifie que vous pouvez le passer au cru du jour au lendemain : nourriture commerciale un jours, poulet cru le lendemain. Si cela fonctionne, tant mieux. Passez-le au cru comme on le ferait pour un chaton (voir plus haut).

chat01Si votre chat mange des morceaux de viande crue comme récompense mais pas comme repas, vous devriez commencer par lui donner un « repas » de récompenses de viande crue et un repas de nourriture commerciale plus tard. Alors que son goût et sa tolérance pour la viande crue s’accroit, augmentez la quantité de viande crue et diminuez la quantité de nourriture commerciale. Ensuite, donnez-lui seulement de la viande crue et procédez de la manière décrite pour le chaton (voir plus haut). Sortez la nourriture commerciale de la maison et maintenez là hors d’atteinte de son odorat. Vous pouvez garder quelques boîtes de thon ou de maquereaux juste au cas où il décidait de se lasser de la viande crue. De cette manière, vous pourrez lui donner quelque chose d’appétissant en le mélangeant avec sa viande crue. S’il se lasse de la nourriture crue et qu’il n’a aucune raison de le faire (par exemple qu’il ne soit pas malade), essayez de passer à un repas par jour. S’il ne veut pas sa nourriture la foi d’après, aspergez-la avec un peu de jus de thon. S’il n’en veut toujours pas, vous devrez peut-être la mélanger avec des miettes de thon en boîte. Et s’il ne veut toujours pas manger après 24 heures, vous devrez aller acheter de la nourriture commerciale en boîte de bonne qualité afin qu’il mange au moins quelque chose. Mélangez la viande crue avec la boîte pour qu’il reçoive tout de même les nutriments présents dans la viande crue. Essayez de lui redonner de la viande crue seule le plus vite possible. Parfois, il y a simplement besoin de changer la source de protéines. Le chat peut se lasser du poulet et vouloir quelque chose de différent. Ainsi, vous pouvez essayer de lui donner un peu de porc par exemple, plutôt que d’acheter de la nourriture en boîte. Cette dernière doit être utilisée seulement en dernier ressort.

Mais que se passe-t-il si votre chat ne veut pas manger du tout de viande crue ? Premièrement, s’il est aux croquettes, passez-le à la nourriture humide en boîte. Commencez par mélanger un peu de nourriture en boîte avec ses croquettes, puis diminuez progressivement la quantité de croquettes jusqu’à ce qu’il ne mange plus que de la boîte. Ensuite, mélangez la nourriture humide avec de la viande crue. Utilisez par exemple de la poitrine de poulet coupée en petits morceaux et augmentez progressivement la quantité de viande crue pour que le chat finisse par manger uniquement cette dernière. Ensuite, augmentez la taille des morceaux pour que le chat finisse par manger un morceau entier de poulet cru. Puis, donnez d’autres morceaux de poulet et peut-être un peu de porc, et introduisez des morceaux avec des os. Vous pouvez même essayer de casser les morceaux qui contiennent des os avec un marteau afin de faciliter la tâche à votre chat.

Certains chats refusent les os avec véhémence. Les os sont une composante nécessaire d’une diète à base de viande crue puisqu’ils fournissent du calcium et des minéraux, tout comme ils sont nécessaires au nettoyage des dents. La farine d’os et les coquilles d’œufs ne remplissent pas complètement le rôle des os dans une diète crue. Ils peuvent servir d’appoint pendant une courte période de temps mais ne devraient pas être utilisés à long terme. Ainsi, il est important pour un chat d’apprendre à mâcher des os. Contrôlez toujours d’abord leur gueule afin de vous assurer que leurs dents ne sont pas endommagées ou trop sensibles à cause de leur précédent régime alimentaire.

Certaines personnes utilisent des aliments hachés préfabriqués pour passer leur chat au cru. Ce type de préparation n’est toutefois pas conseillé, pour les raisons déjà mentionnées plus haut (taurine). Cependant, il est compréhensible que pour certains cela peut être une pas vers une diète crue complète. Si vous choisissez cette option, ils est fortement conseillé de passer à de morceaux entiers le plus rapidement possible. Certains chats peuvent devenir « dépendants » des menus contenant uniquement de la viande hachée et ne voudront rien manger d’autre. Malheureusement, ce genre de menus ne les aide pas à garder leurs dents propres. De plus, beaucoup de ces menus contiennent des légumes. Les légumes sont totalement inutiles pour les chats. Les chats sont des carnivores stricts, ce qui signifie qu’ils DOIVENT magner d’autres animaux pour survivre. Ils ne consomment pas, ni n’ont besoin de matière végétale. Tout ce dont ils ont besoin se trouve dans la chair, les os et les organes de leurs proies.

Régime Raw FeedingConvient pour les chats

 

Newsletter

Abonnement à la Newsletter